16/10/2013

Hong Kong 4 - Causeway Bay à Central

Laissez-nous un petit mot
Vue depuis le toit de notre hôtel
Après avoir passé la journée d'hier sur un transat au bord de la piscine de l'hôtel, je décide d'aller faire une petite balade sur l'île de Hong Kong. Mon but est de rejoindre Central à pied depuis l'hôtel, ce qui fait environ 5 km. La pratique nous démontrera que j'ai du en parcourir trois fois plus ! 

Départ donc vers Victoria Park, juste de l'autre côté de la rue. Victoria Park est le plus grand espace vert de Hong Kong, mais en le traversant je constate qu'il y a beaucoup de travaux, ce qui en fait un endroit hybride entre arbres et espaces fermés en travaux... Une petite plateforme me permet de bien voir Causeway Bay et ses bateaux. Je passe par la Great Georges Street, rue moderne avec des centres commerciaux, et je me rend dans une grande librairie située dans l'un d'eux. 



Des macarons chinois !
C'est la librairie Eslite, recommandée dans le lonely planet, ouverte jusqu'à 23h pour ceux qui ont une fringale littéraire dans la nuit. Elle est sur trois immenses étages avec plus de 100 000 ouvrages, dont des livres sur les macarons tout en chinois, mais avec les titres des recettes en français, sans doute pour faire authentique ! Je parcours les étages en long en large (d'où quelques premiers kilomètres supplémentaires), à la recherche d'un livre d'échecs chinois (le xiangqi dont on aura sûrement l'occasion de reparler !) que je ne trouve pas, sans doute parce que les livres du rayon "jeux" sont tous écrits en chinois et sans illustration. Je vais ensuite dans les livres pour enfants pour me trouver un livre simple où je puisse comprendre quelques caractères, mais je ne trouve pas de livre avec à la fois l'écriture en idéogrammes et l'écriture en pinyin, la phonétique chinoise. Tant pis, il y avait tellement de livres que je reviendrai pour continuer mes recherches ! Pas trouvé de livre sur la généalogie chinoise non plus, mais un rayon impressionnant sur le scrapbooking et un mur entier sur la mode, et je me fais la réflexion que finalement on peut connaître les loisirs des habitants d'un pays il faut aller voir quels sont les sujets les plus mis en avant dans leurs librairies.


Après ce long arrêt, je pars à la recherche d'un magasin de souvenirs, G.O.D. (comme Goods of Desire), préconisé par le lonely planet.  Et là encore, impossible de trouver, j'ai fait le tour du pâté de maison mais tout était en travaux (en regardant sur internet le soir j'ai pu constater que cette boutique avait été fermée mais qu'il y en avait d'autres dans le centre). Ensuite direction le quartier de Wan Chai plus à l'ouest ! Là évidemment j'ai pris la mauvaise route et je me suis retrouvée derrière l'hippodrome de Happy Valley, où les courses le soir valent le détour pour l'ambiance. Revenue dans le bon chemin (qui m'a valu quand même plusieurs centaines de mètres supplémentaires) j'ai commencé l'ascension de Morrisson Hill jusqu'à Wan Chai où de nouveau les échoppes et les vieux immeubles contrastent avec des tours plus modernes. Je suis montée au temple taoïste de Pak Tai, construit au XIXème siècle, alors que Wan Chai n'était encore qu'un village de pêcheurs. Ensuite je suis redescendue sur Tai Yuen Street surnommée "la rue du jouet" pour chercher un jeu de xiangqi. Le lonely planet la présentait comme comportant des "magasins de jouets traditionnels". Mais seulement cette petite rue est juste remplie de bazars vendant des jouets modernes, moi qui imaginait une petite rue avec des petites boutiques de jouets anciens !
Tai Yuen Street
Je suis alors remontée vers le temple de Hung Shing qui à sa construction au XIXème siècle surplombait la mer, dur à croire quand on voit qu'il est aujourd'hui noyé dans la ville.

Avant, la mer était ici !
Je suis alors redescendue pour Southorn Playground, terrain de jeu et coeur social de Wan Chai où des jeunes hongkongais jouaient au foot alors que de vieux hongkongais jouaient au mahjong sur les gradins.
Direction encore plus à l'ouest vers Admiralty où le lonely recommande l'Asia Society Hong Kong Centre en précisant qu'il est facile d'accès. Oui c'est facile à trouver mais il faut quand même monter une pente raide et ça fait mal après 3 heures de marche dans les pattes en sandales !
La terrasse zen
Néanmoins le détour vaut le coup. Ici le quartier est très moderne avec des tour partout, mais ce centre n'est construit que sur 3 niveaux avec mélange d'un bâtiment design et de deux bâtiments militaires britanniques du XIXème siècle qui lui sont reliés par des rampes qui mènent au final à une belle terrasse très zen avec vue sur les gratte-ciels.
Après ce moment très zen, j'arrive presque au bout de mon parcours. Je tombe sur le Hong Kong Park où il faudra également que l'on revienne avec Alex, car il comporte une volière que nous ont recommandé les amis d'Alex vus hier, un musée du service à thé, des tas de fontaines etc. Du coup, je le traverse rapidement en suivant les panneaux du métro qui me font rentrer par l'arrière d'un gratte-ciel dans lequel je me perd au milieu de tous les working boys and girls. Quand j'arrive à sorti du building je me rend compte que j'étais dans la Bank of China Tower, superbe tour composée de cubes et de prismes et construite par le même architecte que celui de la pyramide du Louvre. Vannée, je rejoins le métro Central et en 10 min je suis à l'hôtel !

La Bank of China, à gauche, veut toujours découper HSBC, à droite
Juste le temps de changer de dress code et Alex rentre du boulot pour que nous partions de nouveau à Central pour dîner. Sur notre chemin, les buildings sont illuminés, et parmi eux le siège de notre nouvelle banque HSBC (Hong Kong & Shanghai Banking Corporation). 

Après avoir galéré à trouver le resto hier, nous avons décidé d'aller au City Hall Maxim's Palace, recommandé par le lonely planet pour ses dim sums, et de rester sur ce choix quoi qu'il arrive ! Ce restaurant est situé dans le Hong Kong City Hall, l'une des grandes salles de spectacles de la ville qui date des années 60. Au restaurant, on nous annonce que les dim sums ce n'est pas ce soir. Tant pis on tente quand-même, les prix n'ont pas l'air trop rébarbatifs non plus. Nous voilà donc attablés dans une grande salle de palace avec des lustres en cristal au plafond et des tapis moelleux. Le menu sans les images est difficile à décoder. Dans chaque plat il y a un mot que l'on ne connaît pas ! Par exemple, la "Roasted Goose Webs with Chesnuts" semble appétissante, c'est cool l'oie grillée avec des châtaignes ! Heureusement, Google nous indique que les goose webs sont les pattes palmées de l'oie... Bon ça ne fait que 3 jours qu'on est là, on n'a pas le courage pour ça ! Nous prenons alors tout ça :


Plein de plats appétissants !

 Puis direction le bar Sevva (notez la consonance ferroviaire !) qui offre une vue formidable (imprenable dit Alex) sur les gratte-ciel alentours. 


Vue sur la ville qui ne s'arrête jamais
Canapé cosy au milieu des gratte-ciel
Vue sur la starlette

0 commentaires:

Publier un commentaire

Une question ? Un coup de coeur ? C'est à votre tour d’écrire !