30/12/2013

Cambodge 6 - Ta Prohm et les Roluos

Laissez-nous un petit mot
Pour notre dernier jour à Siem Reap, nous finissons en beauté ! 


Admirez les motos qui roulent à contre-sens ! Ou alors c'est nous qui sommes à contre-sens ?

Le matin direction les temples de Roluos. Ce sont en fait les premiers temples grands et durables qui ont été construits sur le site de Roluos qui était la capitale de l'empire sous le règne d'Indravarman I (877-889). Nous commençons par Lolei, puis Preah Ko, et enfin Bakong.

Lolei (889-900)

Lolei est le plus récent des trois temples, construit sous le règne de Yasovarman I qui dédie les quatre tours du temple à son père, sa mère, son grand-père et sa grand-mère.


Loleil (la tour de gauche aurait dû être comme celle de droite)


Textes gravés sur les portes des tours


Preah Ko (877-889)

C'est le premier temple Khmer construit sous le règne d'Indravarman I. Preah Ko signifie "boeuf sacré" et en effet on peut apercevoir trois statues de Nandi le boeuf divin qui se dressent face à la première rangée de tours du temple qui en comporte six au total.







Bakong (877-889)

Bakong est une vraie découverte ! Vu l'état de ruines des deux autres temples, lorsque nous arrivons devant l'enceinte et apercevons ce temple immense au bout d'une allée de bougainvillées, on est très agréablement surpris ! C'est superbe !



Le temple est également une représentation du Mont Meru et fut dédié à Shiva par Indravarman I. Il se compose d'une pyramide à cinq gradins en grès dont la base mesure 60 m de côté. 




Nous y passons un très bon moment, mais vers 10h il est tant de repartir car du haut du temple nous apercevons les cars de touristes qui arrivent !

En retournant vers le centre d'Angkor, notre moto a un problème de pneu dégonflé, et nous changeons alors de tuk-tuk arrivés à Sra Srang. Sra Srang est un bassin de 800 m sur 400 m qui servait aux ablutions. En face du bassin, à l'ouest, nous visitons Banteay Kdei qui est un temple bouddhiste cette fois.

Banteay Kdei

Le midi, notre nouveau chauffeur de tuk-tuk nous conduit dans un restaurant au bord de Sra Srang où nous mangeons un très bon curry khmer.


Le curry dans sa noix de coco

Puis direction Ta Prohm qui ressemble à Beng Melea pour le côté "laissé à l'état naturel dans la végétation". 



Construit aux alentours de 1186, le Ta Prohm était un temple bouddhiste dédié à la mère de Jayavarman VII. C'est l'un des rares temples d'Angkor où une inscription a livré des informations sur les habitants du temple : 80000 personnes étaient nécessaires pour l'entretenir, dont 2700 officiels et 615 danseurs ! C'est également le lieu où a été tourné le film Tomb Raider. On y retrouve les racines des fromagers qui plongent dans les pierres !





Après Ta Prohm, nous demandons à notre chauffeur de retourner à Angkor Thom pour y refaire un petit tour plus complet que la dernière fois. Nous parcourons à pied la terrasse aux éléphants puis la terrasse du roi lépreux, appelée ainsi à cause de sa statue qui représenterait un roi atteint de la lèpre ou à cause du fait que la terrasse aurait servi de lieu de crémation d'un souverain atteint de la lèpre... Nous marchons ensuite dans la forêt vers Preah Palilay puis Phimeanakas, Baphuon et enfin le Bayon que nous redécouvrons de jour (nous l'avions visité le premier jour à la nuit tombante).


La terrasse du roi lépreux


Preah Palilay
Aperçu du Baphuon derrière les arbres
Le Bayon

Après avoir bien marché, nous demandons à notre chauffeur de nous ramener à Angkor Wat pour un dernier tour !


Il est l'heure de rentrer en ville. Nous partons à la recherche d'un vieux sculpteur qui a fait une maquette d'Angkor Wat dans son jardin, j'ai lu ça dans le magazine JetStar à bord de l'avion et ça a l'air assez sympa. Heureusement on le trouve à 10 minutes à pied de notre guesthouse, sur Wat Bo Street. 



On a le pick up pour le bus à 19h30, il ne faut pas trop tarder, donc nous décidons de revenir du côté de la guesthouse pour manger, comme ça on ne perd pas de temps à aller sur Pub Street. Dans la rue de la guesthouse, nous essayons un bar, Same Same Backpacker (qui fait aussi guesthouse), qui nous avait attiré comme on passait devant tous les jours à cause d'une déco sympa. On n'a pas regretté, super bonne nourriture et shakes pour un tout petit prix ! Si on avait su on serait revenu plus souvent !

Evidemment le pick up est passé nous chercher en avance pendant qu'on mangeait, donc finalement c'est la guesthouse qui nous emmène en tuk-tuk. Devant l'agence du bus, Virak Buntham, il y a pas mal de monde qui attend. Notre bus arrive enfin, et là surprise ce n'est pas vraiment ce à quoi on s'attendait : les "sleeper bed" sont en fait des sièges étroits et inclinés avec pas de place pour allonger ses jambes ! Alors que le bus parti juste avant le notre avait de vraie couchettes à plat et des rideaux pour séparer les gens... 



A 21h commence alors le long voyage vers Sihanoukville, l'ambiance est moite mais on arrive à s'endormir par intermittence. Au final, on arrive vers 8h à Sihanoukville, pour un repos bien mérité !


0 commentaires:

Publier un commentaire

Une question ? Un coup de coeur ? C'est à votre tour d’écrire !