27/07/2015

Un weekend à Ho Chi Minh

1 comment

En cette fin du mois de juillet, nous nous sommes évadés le temps d’un weekend à Ho Chi Minh, la capitale du Vietnam, aussi connue sous son ancien nom, Saigon, ou encore HCMC (pour les intimes). Au programme : marche, pauses déjeuner, marche, pauses goûter, visites historiques, marche, pause massages, pauses dîner, pause cocktail… Inutile de vous dire qu’on en a bien profité et que ce weekend dépaysant nous a semblé durer une semaine !

Partis tous les six le vendredi soir, nous arrivons à Ho Chi Minh à 21h30 et filons déposer nos affaires à notre hôtel, Hello House (top !), avant de commencer direct notre escapade culinaire. La rue de notre hôtel donne sur Bui Vien, une artère très animée de la ville avec beaucoup de bars (surtout expats), nous atterrissons devant un stand de rue et nous installons sur de tout petits tabourets à même le trottoir pour déguster des plats sans trop savoir ce que c’est, mais surtout pour découvrir les jus de fruits de la passion et les milkshakes à l’avocat !




Le lendemain balade à pied direction le centre colonial. Après un petit stop chez le glacier Fanny’s pour partager une fondue au chocolat, nous arrivons au Ben Thanh Market, grandes halles dans lesquelles on se perd facilement dans un labyrinthe de tissus, souvenirs, thé, stands de nourriture, légumes, viande et poisson frais…





Ben Thanh Market

Nous continuons notre chemin en remontant le rue Le Loi vers l’Opéra d’Ho Chi Minh, tout en croisant des petites boutiques vintages. Nous arrivons alors sur une grande promenade pavée qui contraste avec le reste de la ville. L’Hôtel de Ville la surplombe et les boutiques de luxe autour nous donnent l’impression d’être sur les Champs Elysées.


L'hôtel de ville

L'Opéra

Nous marchons vers la Cathédrale Notre Dame, en briques rouges, et faisons une petite pause dans la Poste, beau bâtiment colonial jaune construit par Gustave Eiffel.

La Poste


C’est l’heure de déjeuner, nous optons pour Quan An Ngon au 138 Nam Ky Khoi Nghia par trop loin. C’est un restaurant où l’on peut tester beaucoup de plats de cuisine de rue, une bonne introduction pour nous qui aurions aimé faire un street food tour comme à Hanoi (mais à Ho Chi Minh c’était 60 USD par personne le tour, un peu cher quand même !). Nous prenons des Bun Cha et des nems, et je retrouve la soupe au poisson et à l’aneth (Bun Ca Thac Lac) que j’avais adorée à Hanoi.


Il commence à pleuvoir, mais heureusement le Palais de l’Indépendance est juste en face. Nous le visitons en essayant de mieux comprendre l’histoire du pays. Pas facile de resituer la chronologie… De ce que nous avons compris, les français ont colonisé le Vietnam des années 1890 jusqu’à la Seconde Guerre Mondiale (pendant laquelle ce sont les japonais qui ont occupé le pays). Puis Ho Chi Minh a déclaré l’indépendance du pays, mais les français se sont accrochés jusqu’à leur terrible défaite en 1954 à Dien Bien Phu. Après le départ des français il y avait deux zones dans le pays : le Nord Vietnam avec pour capitale Hanoi et pour Président Ho Chi Minh, et le Sud Vietnam dans lequel les US ont placé un Président sous leur coupe qui vivait justement dans le Palais de l’Indépendance. Les US veulent alors lutter contre le communisme au Vietnam dans un contexte de Guerre Froide. La répression contre les opposants au régime est forte dans le sud et le Président est victime d’un coup d’état en 1965. Alors les US débarquent, et commence la guerre du Vietnam qui dure jusqu’au 30 avril 1975, date à laquelle le Palais de l’Indépendance est bombardé et le Nord triomphe. Le pays est alors réunifié en un seul Vietnam.

Le Palais de L'indépendance

Le confort du bunker

Après marche et musée, direction massages, puis dîner au Secret Garden, un joli restaurant vietnamien sur les toits où l'on goûte de délicieux porc à la citronnelle et poulet au gingembre. Après dîner, on monte encore plus haut, au Chill Skybar, bar moderne (du style de 1-Altitude à Singapour) qui offre une superbe vue sur la ville !

Les gratte-ciels poussent...

Le lendemain, nous commençons par une balade le long de la Saigon River, à la recherche (sans succès) d’une zone de Street Art qui semble avoir été remplacée par un chantier de construction !


La Tour Bitexco, la plus haute de Saigon


Nous allons ensuite déjeuner à Cuc Gach Quan, belle maison d’architecte, où nous nous partageons un délicieux porc caramélisé, une succulente soupe de bœuf, des nems… tous délicieux !




Depuis hier, Clément et Alex sont désespérément à la recherche d’un egg coffee, spécialité vietnamienne qu’ils avaient goûtée lors du street food tour à Hanoi… sauf que justement c’est une spécialité de Hanoi, pas d’Ho Chi Minh ! On dégote quand même une adresse, sans trop savoir sur quoi on va tomber, et on se retrouve à déguster de délicieux egg coffees et egg chocolates dans un petit café très sympa, Luu Gia.

Le egg coffe, une merveille !

Nous partons ensuite visiter le War Memorial Museum, très important pour mieux comprendre ce que le pays a vécu. Le musée redonne le contexte de la guerre du Vietnam et montre les atrocités de la guerre, et notamment de l’agent orange pulvérisé pendant dix ans par les US sur le pays afin de détruire les forêts dans lesquelles se cachaient leurs adversaires, mais qui a eu des effets terribles sur la santé de la population. On en sort secoués…



Pour nous remonter le moral, nous nous posons à l’Usine, sur Le Loi. L’endroit est très chouette : boutique de déco au rez-de-chaussée et café à l’étage. Alex et moi testons un Vietnamese coffee, le café avec son filtre posé directement sur la tasse, délicieux et léger !

Une fois servi, il faut encore attendre le café

Admirez le gout



Il est déjà 18h, mais il nous reste encore le temps de manger une soupe Pho, cette fois pour Marine qui adore ça ! Nous allons chez Pho Hoa, un restaurant très local extra ou nous nous régalons de soupes Pho au poulet et au bœuf, sans oublier les rouleaux de printemps et les milkshakes à l’avocat !


La soupe Pho, bien meilleure qu'elle n'y parait

C’est l’heure de repartir pour l’aéroport, ce weekend a été riche en  découvertes culinaires, culture, et émotion. Après Hanoi et Ho Chi Minh, on se rend compte que le Vietnam a encore beaucoup à nous apprendre ! Vivement la prochaine !

Et pour retrouver tous les bons plans du weekend, c'est par ici : Ho Chi Minh pratique

1 commentaire:

  1. Il semle que vous avez eu des bons moments ensemble au Vietnam, puisque les photos sont superbe! J'ai aussi visité le Vietnam 2 fois. La première fois j'ai fait un voyage au Nord: Hanoi, les provinces montagneuses, Ninh Binh, et la Baie d'Halong, c'était une expérience excellente. J'ai visité tous les sites incontournables, déguster la gastronimie locale, cette dernière était extraordinaire, je veux dire qu'elle est très bonne la cuisine vietnamienne, j'ai mangé du pho, du bun, du nem, les plats traditionnels du pays. La 2eme fois j'ai visité le Sud. Tous les deux voyages étaient très parfaits! J'ai passé des bons moments avec ma famille et pour moi c'était une mémoire inoubliale!

    RépondreSupprimer

Une question ? Un coup de coeur ? C'est à votre tour d’écrire !