19/10/2013

Hong Kong 7 - Macao !

Laissez-nous un petit mot
Ce matin, en route pour Macao (ou Macau, on ne sait pas trop). Nous avons prévu de prendre le ferry de 9h05 et avions acheté nos billets la veille pour repérer le terminal qui se trouve à Sheung Wan. En arrivant, on nous oriente vers le ferry qui part à 8h45, tant mieux ! Cela nous fait gagner de précieuses minutes... car j'ai lu qu'il y a généralement une heure de queue à l'immigration à l'arrivée. La traversée dure une heure, dans un bateau assez confortable, mais secoué par les vagues !

A l'arrivée au port de Macao, pour rejoindre le centre, il y a le choix entre les bus de ville et les navettes gratuites pour les casinos (ils sont malins). Nous sautons donc dans la navette du casino Grand Lisboa qui a l'air assez près du vieux centre. On nous dépose devant un grand hôtel, et nous partons chercher le casino dont la salle vaut le coup d'oeil, paraît-il. Après un dédale de couloirs, nous arrivons dans une salle de casino vieillotte et nous repartons un peu déçus. Il s'avère en fait que nous venons de voir la salle du casino Lisboa, qui n'a jamais été rénovée car apparemment une diseuse de bonne aventure avait prédit de grands malheurs si elle l'était... Une fois sortis du bâtiment, on ne peut pas rater la vraie salle de casino du Grand Lisboa située dans une immense tour ! L'entrée du casino mérite le détour, avec l'exposition du plus gros diamant du monde (miam), d'une jonque en or, de bouddhas en jade... A l'intérieur, le casino est immense et richement décoré avec des lustres scintillants et des miroirs, et même une scène de spectacle !

Le Grand Lisboa, contrairement aux apparences, ce bâtiment est immense !
Après ce passage clinquant, nous nous dirigeons vers le  vieux centre pour découvrir l'autre face de Macao. Nous arrivons dans de petites rues joliment pavées et bordées de maisons à l'architecture méditerranéenne, aux couleurs pastel et aux balcons en fer forgé, difficile de s'imaginer que l'on pouvait trouver cela à quelques pas d'une démesure digne de Las Vegas. 

Petite escale au Portugal
Il y a quand même beaucoup de touristes. Nous montons jusqu'aux ruines de l'Eglise Saint Paul, qui sont en fait une majestueuse façade d'église jésuite datant de 1602... sans rien derrière, le reste ayant été détruit par un incendie en 1835. Sur la façade, on retrouve au milieu des statues chrétiennes des sculptures de style asiatique comme un dragon et des gargouilles de lions chinois ! 
Les Ruines de l'Eglise Saint Paul
Autour des ruines, il y a profusion de petites "pâtisseries" qui distribuent gratuitement des petits biscuits aux amandes super bons ! 
Confection des nouveaux gâteaux préférés de Marine
Nous goûtons également aux egg tarts, spécialités locales très bonnes. Et pour déjeuner, nous testons les pains à la viande (des sandwichs en fait) en piqué niquant à l'ombre près des ruines. 
Ensuite nous nous dirigeons vers le sud et flânons au gré des églises chrétiennes et des maisons chinoises typiques. Nous allons jusqu'au temple de A-Ma, plus ancien temple de Macao datant de 1488.

Ensuite, nous sautons dans un bus direction la Tour de Macao, haute de 300 m. Nous montons jusqu'à 233 m, d'où l'on peut admirer la vue sur la ville... ainsi que des sauts à l'élastique !
Il est 18h et nous décidons d'aller en bus sur l'île de Taipa en face de Macao pour aller voir le casino Venetian, réplique exacte de celui de Las Vegas et figurant parmi les plus gros bâtiments du monde. Il est en effet impressionnant, il y a les salles de jeu, des immenses galeries commerciales imbriquées dans une réplique de Venise grandeur nature, et où l'on trouve les plus prestigieuses boutiques de luxe. 

Petite escale à Venise

Le casino est un peu perdu au milieu d'autres casinos et de chantiers mais nous retrouvons notre chemin pour rejoindre à pied le vieux centre de Taipa et manger dans un authentique restaurant portugais, A Petisqueira, délicieux ! 

Le Galaxy, à côté du Vénitian
Après ce bon repas, retour à Macao pour une dernière tournée des casinos qui sont désormais illuminés pour la nuit. Le Grand Lisboa est beaucoup plus animé que ce midi. Nous allons ensuite au Wynn, plus classe et feutré, pour admirer les superbes jeux d'eaux de la fontaine extérieure et observer les joueurs de poker. 
Il est déjà 22h, nous prenons la navette du Wynn pour rentrer au ferry, le chauffeur ne nous demande pas de justifier que l'on a bien joué là-bas, vraiment pratique ces navettes. En 15 minutes nous sommes au terminal pour acheter notre billet. Il nous faut quand même attendre 45 minutes pour avoir un ferry avec des places disponibles. Nous arrivons donc à minuit à Hong Kong, bien fatigués après cette grosse journée, mais avec plein de super souvenirs !

0 commentaires:

Publier un commentaire

Une question ? Un coup de coeur ? C'est à votre tour d’écrire !