31/10/2015

Japon 1 - Tokyo, entre Akihabara, Ueno et Shinjuku

Laissez-nous un petit mot
Atterris à 8h du matin au Japon, Tokyo nous voilà !

Pour notre premier contact avec le Japon, nous allons nous promener dans le quartier le plus proche de notre Airbnb, Akihabara. Quartier des geek (otaku en japonais) et des mangas (bandes dessinées japonaises), appelé aussi Electric town, ici les enseignes clignotent et les boutiques font profiter l’extérieur de leur dynamiques bandes sons de mangas.


Chez Super Potato, nous découvrons un magasin de jeux vidéo rétro sur plusieurs étages, où doivent sûrement se cacher des perles pour les collectionneurs de vieux jeux.

Le Palais du vintage

Avec même de quoi jouer à ces vieux jeux

Une petite faim et nous passons la porte du @home cafe pour entrer dans le monde parallèle des maid cafés, où les serveuses jouent le rôle de soubrettes aux petites jupes à froufrous et aux chaussettes hautes, inspirées des mangas, et les clients les « maîtres ». C'est Kukuri qui s'occupe de nous avec ses couettes et sa voix aiguë. En nous apportant notre chocolat chaud, elle nous dessine une tête de chat en caramel sur la mousse. Et pour pouvoir déguster notre boisson, il faut chanter avec elle "Moe moe kyun" en se dandinant et en mettant ses doigts en forme de coeur. A posteriori nous avons découvert que « Moe moe kyun » est une phrase pour décrire quelque chose de super adorable. Et le « Moe moe kyun » sert à donner plein d'amour à la boisson ! Les « maîtres » peuvent aussi jouer avec les maids à des petits jeux de société, le tout dans une ambiance bon enfant (mais chaque activité, photos incluses, est payante).


Aller une petite vidéo d'introduction à notre café :


L'apogée de notre expérience du maid café est le show, sur une petite scène en face des tables, de toutes les serveuses qui chantent et dansent pendant que l'on agite des coeurs lumineux en rythme. Certains clients ont bien l'air habitués : imaginez un skinhead tatoué entrain de les acclamer et de chanter leur chanson par coeur, le contraste est extra !

Après cette expérience unique, et notre certificat de gentil maître en poche, nous changeons de quartier pour une atmosphère très traditionnelle à Ueno au nord de la ville. Nous nous promenons au gré des petits temples et des petites rues, comme Yanaka Ginza et ses stands de nourriture de rue, et nous faufilons même dans une super petite rue labyrinthique pour arriver au temple Gyokurin-ji.





Pas loin, nous faisons une pause au Nekomachi Cafe 29, café investi par cinq chats, avec une déco très chat, et des pâtisseries japonaises en forme de chat (au Japon, les pâtisseries sont des gâteaux au riz gluant avec des haricots rouges).


Nous nous promenons ensuite dans le parc Ueno-koen et son lac Shinobazu-ike où les amoureux font du pédalo en forme de cygne sous les arbres aux couleurs d'automne.

Un cygne sous les couleurs d'automne

Depuis Ueno, nous prenons le métro pour Shinjuku pour admirer la ville du haut de la tour du gouvernement métropolitain de Tokyo. Il n'est que 17h mais il fait déjà nuit noire !


Shinjuku est un quartier moderne animé avec de grands magasins et de grandes tours, mais surtout beaucoup de monde !


A quelques minutes à pied au nord de la gare de Shinjuku, se trouve Golden Gai, labyrinthe de quelques rues typiques très étroites à côté du temple Hanazono-jinja. Ici les restaurants ne peuvent pas accueillir plus de dix personnes. Nous dînons de délicieux ramens, noodles et tranche de porc dans un bouillon goûtu, chez Nagi. Une balade dans le quartier à la recherche des meilleurs déguisements d'Halloween et on rentre à notre Airbnb.

#nomnom

Des lanternes à perte de vue !


Une première journée riche en expériences, que nous réserve la suivante ?

La suite c’est par ici : Japon 2 - Tokyo, entre Asakusa, Marunouchi et Shibuya

Cet article est le premier de notre série sur le Japon, tous les articles sont ci-dessous :



0 commentaires:

Publier un commentaire

Une question ? Un coup de coeur ? C'est à votre tour d’écrire !